MINIATURE

52. CARNAVAL de ST MARTIN

Nous arrivons à St Martin à la tombée de la nuit et sur la route Martial pêche un barracuda mais nous le rejetterons car il y a trop de risque de ciguatera sur ces poissons dans la zone.

 

La Ciguatera est une toxi-infection alimentaire causée par l’absorption de la chair vénéneuse de certains poissons. Une algue prolifère sur les coraux cassés ou abimés. En mangeant cette algue, les poissons stockent une toxine qui s’accumule tout le long de la chaine alimentaire, ce qui explique une toxicité plus forte à la fin de cette chaine parmi les grands prédateurs.

 

Nous sommes mouillées en baie de Marigot et nous ne sommes pas seuls. L’île est française au Nord et hollandaise au sud. Ce qui est typique de St Martin c’est son immense lagon coupé en deux par la frontière. Ici le lagon est en arrière plan

Nous retrouvons Lady Anne rencontrée à Tobago. Patrick vient nous voir et nous donne le « mode d’emploi » du coin. Il faut faire sa clearance à la marina qui est à l’intérieur du lagon, c’est 3 fois moins cher !!! Tout ici est accessible en annexe, magasins de bricolage, super marché hollandais, français. Merci à Lady Anne pour les bons tuyaux.

Dès le premier matin nous avons la visite d’Axel. Il a un an de moins qu’Adrien et aimerait le rencontrer. Depuis Grenade nous nous sommes croisés plusieurs fois sans oser faire le premier pas. Le RDV est pris pour le début d’AM après le CNED .Après un (tout) petit moment de timidité les deux compères s’en vont comme si ils se connaissaient depuis toujours.

Un matin Martial filme sous le bateau dans 3m d’eau  et

Raies Aigles St Martin


Incroyable non ?

Grâce à Patrick nous nous rendons à des puces nautiques : c’est un rassemblement de marins de toutes nationalités qui essayent de vendre leurs vieilles m……s. L’ambiance est bon enfant

Cela se passe à l’intérieur du lagon : nous passons en annexe le pont qui se lève 3 fois par jour

Feu rouge : ceux d’en face qui passent (ici les bateaux sortent du lagon), feu vert c’est à nous de passer

Nous faisons un peu plus ample connaissance des parents d’Axel, Audrey, Adrien et de son petit frère Arsène, d’où le nom de leur bateau : Quatre A. On est à la veille du carnaval et nous décidons de nous y rendre ensemble.

Comme nous sommes en avance nous grimpons au fort qui domine la baie

Vue panoramique de la baie

Nous redescendons pour le défilé. Nous n’aurons jamais vu autant de carnavals : c’est le 5ieme en un an !! Comme à Grenade nous sommes spectateurs (au brésil les Carnavals que nous avons vu sont plus interactifs), mais ici chaque groupe a sa musique et sa chorégraphie.

 

Pas toujours simple de danser….

 

 

 

Des beaux visages d’enfants

Et des spectateurs heureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>