031413_1016_22JAOAPASSO30.jpg

22.JAOA PESSOA

Situé sur le rio Paraiba , qui donne son nom à l’état , la ville de Jaoa Pessoa, 800000 habitants, au sud de la marina Jacaré s’ étale le long de la mer.

Nous y avons fait quelques sorties.

La sortie du samedi c’est le SABADINO POP.

Nous partons tout un petit groupe guidés par Gisèle et Giorgio nos voisins de ponton.

D’abord prendre le train :

Le train, une seule voie, pas de première jeunesse mais très pratique et vraiment pas cher : 0.5réals soit 0.20€. Nous l’utiliserons souvent.

Nous débarquons au centre du vieux Jaoa Pessoa. Nous découvrons une rue entière dédiée à des boutiques de mécanique et de bricolage. Martial est au paradis….

Puis découverte du marché central

Petit test pour voir si vous avez retenu les épisodes précédents : quels sont ces fruits ?

Eh oui des pommes de cajou…il y en a 2 qui suivent !! comme dirait Coluche, et j’ai les noms des autres…. J

Il y a des « porteurs à brouettes » tout autour des marchés qui patientent intensément


Nous arrivons sur une petite place où tous les samedis une estrade est montée et un groupe de musiciens vient se produire gratuitement.

Les musiciens sont super, de la vraie bonne musique, je suis sous le charme. Les gens dansent

Tri-recup’ pour les décors : « ça le fait » dixit Adrien

Evidemment on peut manger sur place

Vendeurs de brochettes :

Ou bien des bonnes soupes chaudes (idéal par 35°c à l’ombre !) ou encore des barquettes de viandes riz, purée, grains un peu à la manière réunionnaise.

Après le concert tout le monde se rejoint dans un petit bar dans la rue adjacente. C’est une cachaçaria : il y a toutes sortes de bocaux de cachaça arrangées.

Il y a une atmosphère dans cet endroit : les murs sont couverts de peintures, de photos de musiciens, il y a des objets de brocante un peu partout, un grand comptoir en bois. Il y flotte une odeur de feijaos mélangée à l’odeur du rhum. Il parait que l’on peut alterner une soupe de feijaos (sorte de haricots rouges) avec un verre de cachaça. Je dis « il parait » parce que je n’ai vu passer que des tournées de cachaça….qui a dit que j’ai de mauvaises fréquentations ? L’ambiance est bon enfant.

Un groupe de musiciens se met à jouer sur le trottoir d’en face, et la rue se remplie petit à petit. Tout le monde danse et cela dure jusqu’à la nuit.

Je me suis éloignée un peu dans la rue pour respirer et je rencontre Cristina, la femme de Francis venue faire le « capitaine de soirée ». Tolérance 0 pour l’alcool au volant au Brésil.

Elle me parle de ce vieux quartier de Jaoa Pessoa (qui malheureusement est peu rénové) et nous partons visiter une des plus vieilles églises baroques du Brésil. Ils l’ont éclairée et décorée en vue d’un mariage.

Son autel est entierement peint à l’or.L’ensemble m’a touché malgré mon manque d’intérét pour les vieilles églises.

Le soir tout le monde était bien fatigué et la marina est restée très calme ce soir là.

La sortie au zoo a été plus calme et plus classic


Nous avons fait quelques balades en ville pas de doute, nous sommes bien au Brésil

Si vous avez besoin d’un certificat de casier judiciaire vierge, j’ai gardé l’adresse pas de Pb :

Il y a deux sortes de restaurants assez typiques du Brésil : la comida a kilo et la churrascia. Nous avons fait pas mal du premier (sortes de buffets, où on se sert et on paye au poids son assiette. Certains sont très bons et en général ce n’est pas très cher, mais ce sont des restaurants plutôt de midi)

Nous sommes allés un soir, dans une Churrascaria avec nos guides préférés Gisèle et Giorgio.

En général il y a des buffets (salades, sushis…etc) où l’on se sert à volonté

Une fois assis on vous donne 2 jetons : un vert, cela veut dire que vous avez encore faim, que vous en voulez encore

Un autre jeton rouge, qui veut dire que vous en avez assez

Et vous avez des serveurs qui passent sans arrêt avec toutes sortes de viandes présentées sur des piques et il vous coupent des tranches (on a chacun une pince pour attraper la tranche)

Les viandes sont délicieuses fondantes et Giorgio est admiratif

L’endroit est assez classe et nous avions un pianiste, qui ayant compris que nous étions Français, nous a joué des grands classiques français (Piaf, Brel…)

Nous avons passé une super soirée, demain on se met au régime ….enfin après l’apéro. J

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>