MINIATURE

9.SAO NICOLAU

 

Départ de Boa Vista le lundi 19 vers 21h pour Tarrafal sur Sao Nicolau. Nous arrivons le lendemain vers 10h précédant de peu Getaway.

Sao Nicolao est très montagneuse, culminant à 1300m .Elle est donc plus humide et plus agricole que les iles précédentes. L’essentiel des cotes est formé de falaises escarpées. Notre mouillage, devant une plage de sable noir est magnifique.

Porto do Tarrafal est devenu une petite ville. L’économie locale est essentiellement tournée vers la pêche et on a vu des thons et d’autres grands poissons salés sur le quai. L’ile est moins touriste que les deux précédentes, les gens plus sympas.

Le soir de notre arrivée nous fêtons l’anniversaire de Michel (équipier sur Getaway pendant un mois).

Monique nous régale avec des lasagnes au thon (péché entre Dakhla et Sal) et on finit avec une tarte au coco et du champagne !

Ah !on vit une vie difficile J !!
Le lendemain nous prenons un bus local pour aller visiter Ribeira Brava, chef lieu de l’ile. Sur la route nous découvrons des paysages à couper le souffle.

Notre mouillage vu de la route

 

 

 

 

 

 

 

 

Place principale de Ribeira Brava centre de vie de la petite ville de 5000 habitants enclavée dans les montagnes.

Ne touchez pas à mes femmes !!

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la salle des fêtes ouverte sur un très joli jardin, la musique est très présente, sur le mur des photos d’artistes (Césaria Evora entre autres…)

 

 

 

 

 

 

 

Nous ferons un repas typique (sorte de ragout viande et de pommes de terres) mais dans cadre décalé :

Nous reprenons un bus pour aller visiter un village de pécheurs Préguiça sur la cote sud Est

 

 

Le bas du village est délabré mais c’est là que se concentrent la vie au moment où nous passons

 

 

 

 

 

 

 

 

Je distribue des ballons en échange de sourires…je suis largement gagnante.

 

I l y a quelques Cap Verdiens qui ont des yeux d’un vert improbable….ils sont magnifiques.

 

 

 

Retour aux bateaux. Le temps est bien dégagé et nous voyons les iles au loin : ilots Raso et Branco, Santa Luzia et même Sao Vincente .

 

La lumière est magnifique, il fait vraiment chaud et beau et on a l’impression que c’est la première fois que nos panneaux solaires peuvent travailler à fond.

Le soir on est invités pour l’apéro sur Matmat (super maramu comme Getaway et Ulys) et on fait mieux connaissance avec Dominique et Xavier. Nous passons une soirée sympa à parler de la suite de notre voyage : ils vont aussi au Brésil.

Le lendemain on prend un aluguer pour faire le tour de l’ile. On commence par l’Ouest

La route (comme la plus part au Cap Vert) est pavée et on découvre qu’elle n’est pas finie, obligés de faire demi-tour.

Des kilomètres de routes dont chaque pavé est posé à la main, un travail de mosaïque qui m’impressionne.


C’est une maison bleue accrochée à la montagne…

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain repos /cned. La mer s’est transformée en lac, on en profite pour se baigner

A midi après une balade en « ville »

Nous nous offrons un repas de langoustes arrosé de vino verde (vin blanc légèrement petillant)

 

Le tout nous a couté 20€/pers!!!!

Quand je vous dis que l’on a une vie difficile J

 

 

 

Nous partiront le lendemain de cette ile merveilleuse où nous avons découvert un Cap Vert authentique.

Un grand merci à Michel pour ses photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>